mercredi 28 décembre 2011

Pensée du jour

" La chose la plus magnifique que l'on puisse expérimenter, c'est le mystérieux. C'est la source de l'art et la source de toute science. Celui qui ne connaît pas cette émotion, qui ne peut plus prendre une pause et admirer, ni connaître l'ébahissement, est un être mort, ses yeux sont fermés."
- Albert Einstein -

mardi 27 décembre 2011

lundi 26 décembre 2011

Réflexion matinale

Lorsqu'il est plus que temps de changer les priorités dans notre vie , la vie elle-même s'organise pour nous faire trébucher, d'une façon ou d'une autre... le nombre de fois qu'il faut pour qu'on comprenne le message !

Pensée du jour

" Si nous n'avions pas d'hiver, le printemps ne serait jamais aussi agréable. Si nous ne connaissions jamais l'adversité, le bien-être ne serait jamais autant bienvenu." 
- Anne Bradstreet -

Mémo

Étant donné la période présente dans l'année, je ne serai pas souvent devant mon ordinateur... ( qui commence d'ailleurs à vieillir sérieusement, car il me lâche quelques fois ... ) . 
Je publierai chaque fois que j'en ai l'occasion, mais je ne peux dire à quels intervalles cela se produira !
Bonne année à tous !

vendredi 23 décembre 2011

jeudi 22 décembre 2011

Pensée du jour

Le remède contre l'ennui est la curiosité...
... Il n'y a pas de remède contre la curiosité. 
- Dorothy Parker -

mercredi 21 décembre 2011

Pensée du jour

" Je préfère avoir un esprit ouvert par le merveilleux, plutôt qu'un esprit fermé par les croyances. " 
- Gerry Spence -

Le summum de la vie

Texte écrit par Denise Lauzon 


Le summum de la vie

             Dans un monde présentement chaotique,
                   où tout semble s'écrouler,
                le chemin clair et paisible...
                      se retrouve en soi.
                               
Nous sommes présentement dans une nouvelle étape de changements. Regardez autour de vous.
Que remarquez-vous ? Vous remarquez qu’il y a des maladies, des pertes d’emploi, des bris de
relations, des familles séparées et différents niveaux de dépression. Tous ces défis nous donnent la
chance de décider de continuer de la même façon ou alors, de nous élever vers un nouveau niveau
d’expression. En fait, tout cela nous ramène à une chose importante : qui nous sommes vraiment -
et le fait de s’aimer soi-même - Les défis nous posent plusieurs questions : “ Est-ce que je me nie
? Est-ce que je me mens ? Qu’est-ce que je désire vraiment ? Est-ce que je choisis le rôle de
victime ou est-ce que je prends en charge toutes mes créations ? Est-ce que je suis à la merci des
autres ou même, de la vie ? Est-ce que je vais lâcher prise ? ” Ces questions viennent de votre
Esprit et elles demandent réponse.
Pouvez-vous imaginer une vie où les gens s’aiment eux-mêmes et aiment les autres, avec un tel
respect que les jugements, les principes, les modèles s’effondrent, afin que nous soyons tous libres
d’être et de permettre aux autres d’être ? Eh bien, c’est vers cela que nous amène la nouvelle
énergie de 2012. Cela a lieu depuis 2007. C’est pourquoi j’accepte les défis qui m’arrivent et qui
ouvrent mon coeur afin de prendre de l’expansion, en unité avec la vie, partout.
Le discernement est essentiel pour reconnaître ce qui nous appartient et ce qui appartient à l’autre.
Partout, sur la planète, tout est chaotique. Cela ne vous appartient pas. Ne le faites pas vôtre. Soyez
un observateur, pendant que vous décidez qui vous désirez être et pour savoir où vous en êtes. Ce
qui se passe présentement doit arriver. Si vous écoutez vraiment votre être intérieur, vous
reconnaîtrez que vous avez désiré le changement. Nous voulons tous être libres, nous voulons
connaître l’amour, nous voulons nous tenir ensemble. Au niveau de l’âme, c’est notre plus grand
désir. L’année qui vient et celles qui suivront nous rempliront d’espoir pour une nouvelle vie, remplie
de joie. Pour certains, il y aura des moments de grande conscience tandis que d’autres, étant
récalcitrants aux changements, se trouveront en plein chaos et dans la confusion. Plusieurs quitteront
même le plan terrestre. Et, vous savez quoi ? Ce n’est pas important, car cela ne vous appartient pas,
à moins que vous ne le fassiez vôtre et que vous lui portiez toute votre attention. Choisissez de vous
harmoniser et de vous équilibrer vous-mêmes en étant à l’écoute de votre antenne intérieure, qui sait
toujours ce dont vous avez besoin. Prenez du temps pour être seul avec vous-même, soyez bon
envers vous-même, mais, plus encore, soyez conscient de qui vous êtes, à ce moment présent.
Ce qui importe le plus, dans l’année qui vient est d’approfondir la compréhension de votre soi, dans
le but de croître spirituellement.
Connectez-vous à votre âme et laissez-vous guider vers la transformation, vers l’amour et le respect
de soi.
Libérez-vous des drames de la vie, apprenez à interagir avec les expériences de la vie.
Prenez le temps nécessaire pour trouver les réponses aux plus grandes questions de votre vie.
Choisissez d’évoluer et de croître dans la nouvelle conscience.
Transformez les situations chaotiques, pour vous connecter à votre lumière intérieure.
Choisissez de vous éveiller et de donner de l’expansion à votre conscience, en ressentant ce qu’il y
a à l’intérieur.
Reconnaissez votre propre pouvoir et apprenez à l’utiliser avec sagesse.
Devenez responsables des choix que vous faites, soyez vrais envers vous-mêmes et devenez le maître
de votre vie.
C’est possible et accessible. Choisissez, décidez et expérimentez. Unissez le mental et l’âme pour
permettre à votre conscience de prendre de l’expansion, car ce sont des étapes nécessaires pour vous
aimer vous-mêmes et pour aimer l’autre.
Là où l’amour réside, l’harmonie existe et la peur disparaît. Soyez tolérants envers les autres. La
compassion fait en sorte que nous acceptons ce que l’autre vit.
Tenons-nous la main et marchons ensemble vers la lumière de l’ère nouvelle.

                    L'éveil de conscience et
                      l'amour de soi sont
                    d'une grande importance
                   pour la liberté d'être et
       l'acceptation des grands changements planétaires.

mardi 20 décembre 2011

Pensée du jour

"L'art est une collaboration entre Dieu et l'artiste ... et moins l'artiste en fait, mieux c'est". 
- André Gide -

lundi 19 décembre 2011

dimanche 18 décembre 2011

samedi 17 décembre 2011

Pensée du jour

" ... J'ai appris, par expérience, que la majeure partie de notre bonheur ou de notre misère est lié à notre attitude face aux circonstances et non aux circonstances elles-mêmes. " 
- Martha Washington -

Canalisation de Simon Leclerc

L'envie de plaire et de s’adapter
Par le Collectif Ashtar
Reçu le 16 décembre 2011 par Simon Leclerc
Cliquez ici avec le bouton droit pour télécharger les images. Pour protéger la confidentialité, Outlook a empêché le téléchargement automatique de cette image à partir d'Internet.

Salutations à vous, chers enfants de la Terre.

Il nous fait plaisir de nous présenter ici et maintenant et de venir vous rencontre chères Âmes. Nous vous connaissons et savons qui vous êtes. Nous comprenons les défis que vous traversez au quotidien, car l’Être d’amour que vous êtes est en continuelle évolution. En même temps, un aspect de vous réclame de votre part qu’il y ait une compréhension et un regard amoureux posé sur les blessures et les blocages que vous rencontrez dans la matière. Être son propre grand frère ou grande sœur dans l’incarnation est au cœur du processus évolutif sur Terre.

Beaucoup d’Êtres humains ont de la difficulté à reconnaître qui ils sont, à se reconnaître en tant qu’Être d’amour faisant partie d’un Univers uni. Ils ont l’impression que pour se reconnaître, ils doivent d’abord être reconnus par les autres. Cela est naturel en soit, puisque socialement, la reconnaissance de soi débute par un accueil inconditionnel de tout Être dès sa petite enfance de la part de ses parents. Il apprend alors qu’il sera aimé, peu importe ses choix et les qualités qu’il exprimera dans sa vie.

Mais dans vos sociétés, les parents apprennent qu’ils sont aimés pour leurs qualités et rejetés pour ce qu’ils portent en eux qui ne cadrent pas avec les standards sociaux. Ainsi, c’est ce modèle qu’ils retransmettent à leurs enfants. Et ils le font par amour, car ils veulent permettre aux «nouveaux venus» de s’intégrer plus aisément. Mais sans s’en rendre compte, ils participent aussi au problème, car ils contribuent alors à inscrire dans la psyché collective l’idée que plus un Être répond aux attentes extérieures, plus il sera aimé. Et comme les Êtres veulent d’abord être aimés, s’ils doivent s’adapter pour recevoir l’amour, ils voudront naturellement le faire, car tout en eux les pousse à rechercher l’amour.

L’équilibre individuel
À une plus grande échelle, une société qui priorise de rencontrer les demandes extérieures avant l’expression des qualités profondes d’un Être se fragilise de l’intérieur, car elle n’arrive pas à stimuler l’équilibre chez les individus qui la composent. Un humain exprime sa joie et sa lumière lorsqu’il est en contact avec ce qu’il porte de plus lumineux en lui, et non en cherchant à satisfaire les attentes des autres. Et lorsque l’Être reconnaît ses qualités profondes et choisit de les offrir à la vie, il est alors en contact avec l’Univers qui s’exprime à travers lui.

Dans vos sociétés, les Êtres sont trop préoccupés à se demander comment plaire aux autres afin de recevoir leur amour et leur reconnaissance, et ils ne se questionnent pas suffisamment sur qui ils sont et sur ce qui les anime profondément. Pourtant, ces questions sont fondamentales pour permettre aux humains de vivre la joie profonde et de s’unir à l’Univers. Ainsi séparés de la vie en eux et autour d’eux, les Êtres rechercheront les sensations fortes et les compensations pour vivre cette intensité qu’ils n’arrivent plus à créer de l’intérieur.

Le regard extérieur
Plusieurs humains ne savent plus qui ils sont sans le regard extérieur. Et au lieu de se questionner sur ce qu’ils ont profondément envie d’offrir, ils se préoccupent d’évaluer si les qualités qu’ils perçoivent en eux – à travers un regard teinté par la peur de déplaire - cadrent avec les standards sociaux. Et si elles ne cadrent pas, ils n’arriveront pas à stimuler la lumière en eux, car ils sont convaincus que tant et aussi longtemps qu’ils ne répondront pas aux attentes de la société, ils ne seront pas autorisés à s’aimer et à se reconnaître.

Et vous comprendrez qu’il y aura toujours des éléments qui s’ajouteront à la liste pour justifier cette non-reconnaissance de soi, car la situation est amplifiée par une inversion du principe. Énergétiquement, l’extérieur ne sera jamais satisfait des efforts mis en place pour le satisfaire, puisque l’Être se présente au rendez-vous séparé de lui-même. Il présente une version affaiblie et incomplète de son Être, ayant appris à s’adapter aux attentes plutôt qu’à nourrir et à offrir ses qualités profondes. Et l’Être ne sait pas non plus quelles sont ses qualités profondes, car il n’a pas appris à les rechercher. Voilà une situation qui emprisonne de nombreux humains en ce moment sur votre planète.

Chers amis, comprenons ensemble que c’est la reconnaissance inconditionnelle de soi qui amène la reconnaissance véritable en provenance de l’extérieur, et non l’inverse.

Répondre aux attentes
Dans vos sociétés, les Êtres grandissent en comprenant que mieux ils répondront aux attentes extérieures, plus ils seront reconnus et aimés. Et lorsqu’ils cherchent à se reconnaître inconditionnellement, ils se heurtent à tout un ensemble d’éléments en eux qui leur suggère qu’ils ne seront pas autorisés à s’offrir ce regard, puisqu’extérieurement, ils n’ont pas encore rencontré le niveau de perfection requis. Ce standard à atteindre agit comme un mirage, s’éloignant des Êtres au fur et à mesure qu’ils avancent.

Comprenons ensemble que cette situation existe justement parce que la logique est inversée. Si un Être attend une reconnaissance extérieure pour alors s’autoriser à se reconnaître inconditionnellement, il sera continuellement soumis aux aléas de la vie. Il apprendra à exister en fonction du regard des autres. Et lorsque l’Être se présentera aux autres, il le fera avec l’intention d’être reconnu par eux pour compenser le fait qu’il ne se reconnaisse pas. Il créera alors précisément la situation opposée à ce qu’il souhaite consciemment, justement parce qu’il aura inversé le processus. Il pourra être reconnu extérieurement, mais au prix de nombreux efforts pour s’adapter et rencontrer les attentes. Et dès qu’il voudra exprimer sa contrariété parce qu’il ne sera pas reconnu extérieurement, il perdra ses appuis sociaux, ce qui l’amènera souvent à vouloir s’isoler et à se refermer sur lui.

Il en sera ainsi justement parce qu’inconsciemment, l’Être continuera d’inverser le processus en lui. Parce que ses actions sont orientées dans le but de satisfaire l’extérieur, il continuera de vivre sa quête de reconnaissance extérieure avec beaucoup d’instabilité, comme s’il voyageait en montagne russe. Et même s’il y a rébellion, même si l’Être refuse de «se plier aux moules» comme certains disent, il continuera quand même à nourrir la situation parce qu’il la rejettera ardemment pour se replier sur lui, convaincu qu’il est incompris. Que l’Être ait l’envie d’être reconnu par l’extérieur en s’adaptant ou qu’il rejette celui-ci parce qu’il ne se sent pas aimé, dans tous les cas, il continue de nourrir la problématique.

La partie «acceptable»
Beaucoup d’humains sont si préoccupés à rencontrer les attentes et les exigences des autres qu’ils n’arrivent plus à se questionner sur le véritable sens des liens qu’ils tissent. Certains ont même l’impression que s’ils sont totalement vrais avec eux-mêmes à l’intérieur d’un groupe, en alignement juste et parfait avec ce qu’ils vivent et ce qu’ils ressentent profondément, ils ne seront pas acceptés. Ils ont l’impression qu’être en lien avec les autres correspond à être en lien avec la partie «acceptable» d’eux qu’ils sont autorisés à présenter. Le groupe est alors associé à la perte de l’individualité, à l’impression qu’ils ne peuvent exister vraiment à l’intérieur de celui-ci s’ils osent être eux-mêmes.

Le Nouveau Monde est un monde d’union, ou nous pourrions plutôt dire, de réunification. Dans les passages vers les dimensions supérieures, les Êtres seront invités à recréer les liens de cœur qui les unissent les uns avec les autres. Ce faisant, plusieurs rencontreront des résistances reliées à la situation que nous venons de décrire, car en apparence, les Êtres seront heurtés par les attentes et les exigences des autres qui sembleront ne jamais s’arrêter.

L’épuisement
Certains continueront de s’adapter jusqu’à ce qu’ils ne ressentent plus aucune vitalité en eux - vous nommez cela le syndrome de la fatigue chronique, ou en version plus moderne, de l’épuisement professionnel. En parallèle, d’autres Êtres, qui ne seront pas reconnus selon leurs attentes, chercheront d’eux-mêmes à se protéger en s’isolant. Mais tous arrivent à un point où ils ne sont plus en mesure de s’adapter à un moment ou un autre du parcours, et ils ont envie de se retirer. Soit ils le font par épuisement, ou soit ils le font parce qu’ils ne sont pas reconnus selon leurs attentes. Mais ils ne comprennent pas que cette situation est créée justement par un regard de reconnaissance conditionnel qu’ils continuent d’entretenir face à eux. Ils en voudront à leur parent d’avoir été trop exigeant envers eux, oubliant du même coup qu’ils portaient ce thème bien avant de s’incarner. La vérité est qu’ils ont précisément choisi leurs parents pour réveiller ce qui était déjà présent en eux.

Au niveau social, cette situation crée un grand paradoxe chez les humains, car d’un côté, ils cherchent à s’unir avec les autres – c’est la nature profonde des Êtres qui le demande - et de l’autre, soit ils se perdent dans les attentes extérieures et finissent par s’épuiser, ou soit ils vivent un désaveu social et veulent s’isoler pour se protéger. Ces deux comportements sont nourris par cette même blessure de non-reconnaissance inconditionnelle.

Être unique et uni
Chers amis, le fait d’être unique et d’exprimer ses qualités profondes n’est pas opposé au fait d’être uni aux autres, au contraire. Seulement, pour s’unir véritablement, il faut le faire à partir de sa lumière, celle qui s’exprime intensément lorsque l’Être est en contact avec ses qualités profondes. À ce moment, il peut continuer d’exprimer qui il est sans s’éteindre lorsqu’il sent que les autres autour ne le reconnaissent pas.

Comprenons ensemble que cette croyance correspond à une distorsion dans la matière, car au niveau universel, les Êtres ne perdent pas leur individualité lorsqu’ils s’unissent aux autres, au contraire. Ils s’unissent, tout en restant uniques. L’unicité et l’état d’union ne sont pas opposés.

Lorsqu’un Être unique au niveau universel se projette dans la matière, lorsque cet Être franchi les dimensions et se retrouve contracté dans un corps physique, invité à vivre une expérience où il aura la sensation d’être séparé de l’Univers et qu’il perdra par le fait même sont état de conscience élargie, il lui est tout à fait normal au départ d’imaginer que c’est sa dimension unique qui a fait en sorte qu’il a dû quitter l’Univers, comme si cet aspect de lui n’était pas accueilli par l’Univers. Et puisque son intention ultime est de refusionner avec l’Univers qu’il a quitté dans la sensation – vous comprenez que les humains n’ont jamais vraiment quitté l’Univers - il aura l’impression qu’il doit présenter une facette «acceptable» de son Être pour pouvoir réintégrer «sa demeure» céleste.

Tout ceci se joue au niveau de l’Âme humaine, c’est-à-dire à partir de l’aspect de vous qui se souvient (voir définition de Simon sur ce lien www.psychologiedelame.com/message-07-02-10-simon.html). Mais cela agit tout de même comme une impression intérieure qui suggère inconsciemment que vous devez plaire pour exister. C’est cette sensation ressentie qui est à l’origine de ce que nous venons de vous décrire. Ainsi, vous expérimentez au niveau humain ce que l’Âme expérimente à un niveau plus subtil.

Accepter de s’adapter
Souvenez-vous que les Êtres veulent d’abord être reconnus et aimés. S’ils peuvent l’être inconditionnellement, ils seront alors stimulés profondément à devenir la version la plus lumineuse de leur Être profond. Mais s’ils reçoivent un accueil conditionnel, leur soif d’être aimé et reconnu les amènera à accepter de s’adapter. Et une société entière qui cherche à s’adapter pour être reconnue et aimée n’arrive plus à stimuler les individus qui la composent. Les Êtres se présentent alors à la vie à l’extérieur d’eux-mêmes, se demandant continuellement ce qu’on attend d’eux.

Maintenant, nous ne sommes pas à vous présenter une fatalité, «voilà c’est ainsi, vous ne pouvez rien y changer». Nous vous apportons un éclairage pour que vous puissiez mieux comprendre votre processus individuel et les enjeux sociaux que vous rencontrez globalement. En comprenant l’inversion que nous avons décrite, vous êtes invité à être attentif au regard que vous poserez sur vous et sur les autres.

Le grand frère, la grande soeur
Lorsque vous vous observez avec les yeux du grand frère ou de la grande sœur aimant que vous êtes, vous pouvez mieux vous accompagner sur le chemin de la maîtrise. C’est pour cela que nous prenons ce temps en ce jour pour vous décrire un processus qui, s’il est bien compris et intégré en vous, aura le pouvoir de changer votre vie. Ce ne sont pas ces mots qui changeront votre vie, vous l’aurez compris, mais votre présence à vous-même lorsque vous les recevez.

Nous vous remercions chers amis de votre présence amoureuse ressentie tout au long de cette création commune. Même si vous n’en êtes pas conscient, ces mots sont inspirés par un aspect de vous qui nous accompagne tout au long de cette retransmission.

Nous vous saluons chères Âmes, nous allons maintenant compléter ce message.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle
--------------------------------------
Reçu le 9 décembre 2011, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

vendredi 16 décembre 2011

Pensée du jour

" Lorsqu'on ne peut trouver la tranquillité à l'intérieur de nous, il est inutile de la chercher ailleurs. " 
- François de La Rochefoucauld -

Symptômes d'éveil spirituel

Depuis plusieurs mois, voire des années, un grand nombre d’entre vous se sentent incommodés par divers « désordres » physiques et psychiques. Ces  manifestations surviennent par paliers et l’un d’eux semble d’actualité depuis l’éclipse de la pleine Lune du 10 Décembre. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, ce qui ne veut pas dire, en cas de persistance de symptômes ou d’inquiétude profonde, qu’il ne faut pas consulter un thérapeute de sa convenance. Cela dit, ces symptômes souvent gênants, parfois physiquement très douloureux, ne durent pour la plupart jamais très longtemps et sont le signe des transformations en cours dans nos organismes. Cela va avec l’Eveil.
Voici pour rappel un inventaire des symptômes observés et leurs explications qui me semblent très représentatifs.
Le Passeur.
Ci-dessous les douze signes décrits par Geoffrey Hoppe et Tobias et plus bas, la quarantaine indiquée par Karen Bishop :
- Des douleurs et des malaises, spécialement dans le cou, les épaules et le dos.
Ceci est le résultat de changement intense dans votre ADN, puisque les semences christiques se réveillent intérieurement. Cette situation va passer.
- Des sentiments de tristesse profonde sans aucune raison valable.
Vous êtes en train de relâcher votre passé (de cette vie et de vos vies antérieures) et ceci vous cause des sentiments de tristesse. Ceci est la même expérience que de déménager d’une maison dans laquelle vous avez vécu pendant plusieurs années. Même si vous vivez une grande joie de déménager dans une nouvelle maison, il y a quand même de la tristesse de laisser derrière vous tant de souvenirs, d’énergies et d’expériences passés dans la vieille maison. Cette situation va également passer.
- Pleurer sans aucune raison apparente.
Cette situation est similaire à la précédente. Il est bon de laisser les larmes couler. Ça aide à relâcher les vieilles énergies intérieures. Ceci va également passer.
- Des changements soudains dans votre emploi ou votre carrière.
Ceci est un symptôme très commun. Quand vous changez, les choses autour de vous vont changer également. Ne vous inquiétez pas pour trouver l’emploi parfait ou la meilleure carrière maintenant. Cette situation va passer. Vous êtes dans la transition et vous allez probablement avoir plusieurs changements d’emplois avant de trouver celui qui comble votre passion.
- Retrait de vos relations familiales.
Vous êtes connecté à votre famille biologique par un vieux karma. Quand vous sortez du cycle karmique, les liens de l’ancienne relation sont relâchés. Ce sera comme si vous êtes en train de vous éloigner de votre famille et vos amis. Cette situation va également passer. Après un peu de temps, vous allez développer une nouvelle relation avec eux si c’est approprié. Toutefois, la relation va être basée dans la nouvelle énergie sans les attachements karmiques.
- Cycles de sommeil inhabituels.
C’est probable que vous allez vous réveiller plusieurs nuits entre deux heures et quatre heures du matin. Il y a beaucoup de travail qui a lieu en vous et ça vous amène souvent à vous réveiller pour reprendre votre souffle. Ne vous inquiétez pas. Si vous ne pouvez pas vous rendormir, levez-vous et faites quelque chose au lieu de rester au lit et ne vous inquiétez pas à propos des tracas humains. Ceci va également passer.
- Des rêves intenses.
Ceux-ci peuvent inclure des rêves de guerre et de batailles, des poursuites ou des rêves de monstres. Vous êtes littéralement en train de relâcher de vieilles énergies intérieures et ces énergies du passé sont souvent symbolisées par des guerres, des scènes de fuites. Ceci va passer avec le temps.
- Des désorientations physiques.
Quelques fois, vous allez vous sentir déconnecté. Vous allez être « spatialement défié » avec le sentiment de ne plus pouvoir placer les deux pieds par terre ou que vous êtes en train de marcher entre deux mondes. Lorsque votre conscience va faire le passage à la nouvelle énergie, votre corps va parfois traîner derrière. Prenez plus de temps dans la nature pour vous aider à vous connecter à la nouvelle énergie intérieure. Ceci va aussi passer.
- Augmentation de « l’auto-communication ».
Vous allez remarquer que vous allez vous parler tout seul plus souvent. Vous allez réaliser soudainement que vous étiez en train de bavarder avec vous-même pendant les 30 dernières minutes. Il y a un nouveau niveau de communication qui va s’établir en vous-même, et vous avez expérimenté la pointe de l’iceberg en matière de communication seule. Les communications vont augmenter et devenir plus fluides, plus cohérentes et plus perspicaces. Vous n’êtes pas en train de devenir fou, vous êtes seulement « Shaumbra »* en train de déménager dans une nouvelle énergie.
- Sentiment de solitude même en présence des autres.
Vous allez peut-être vous sentir seul et rejeté des autres. Vous allez ressentir le besoin de vous éloigner des groupes et des foules. Comme Shaumbra, vous êtes en train de marcher dans un sentier sacré et solitaire. Même si ce sentiment de solitude vous cause de l’anxiété, il est difficile de se lier aux autres à ce stade. Le sentiment de solitude est également associé au fait que vos guides sont partis. Ils ont été avec vous tout au long de vos aventures dans toutes vos vies. Il était temps pour eux de s’éloigner afin que vous puissiez prendre votre place dans votre propre divinité. Ceci va passer. Le vide intérieur va être rempli par l’amour et l’énergie de votre propre conscience christique.
- Perte de la passion.
Vous allez probablement vous sentir dépassionné, avec le désir de ne faire rien. Ceci est correct, et c’est seulement une partie du processus. Prenez le temps de ne faire rien du tout. Ne vous bataillez pas avec vous-même à ce sujet, puisque ce sentiment va également passer. C’est similaire au fait de redémarrer un ordinateur. Vous avez besoin de vous fermer pour un certain temps afin de charger les logiciels sophistiqués, ou dans ce cas-ci, la nouvelle semence d’énergie christique.
- Un sentiment profond de retourner à la maison.
Ceci est probablement le plus difficile. Vous allez expérimenter le désir profond de quitter la planète et de retourner à la maison. Ce n’est pas un sentiment suicidaire.
Ce n’est pas basé sur la colère et la frustration. Vous ne voulez pas faire une scène à ce sujet et causer un drame à vous-même ou aux autres. Il y a une partie silencieuse en vous qui désire retourner à la maison.
Les racines qui sont à l’origine de ce sentiment sont très simples. Vous avez complété vos cycles karmiques. Vous avez complété votre contrat dans cette vie. Vous êtes prêts à commencer une nouvelle vie pendant que vous êtes encore dans ce corps-ci. Pendant cette période de transition, vous avez un souvenir intérieur de ce que c’est que de vivre de l’autre côté. Êtes-vous prêts à vous enrôler dans de nouvelles fonctions ici sur la Terre ? Êtes-vous prêts à entreprendre le défi de déménager dans la nouvelle énergie ? Oui, bien sûr que vous pourriez retourner à la maison maintenant. Mais vous êtes venu jusqu’ici, et après plusieurs, plusieurs vies, ça serait honteux de partir avant la fin du film. En outre, les esprits ont besoin de vous ici afin d’aider les autres dans la transition de la nouvelle énergie. Ils vont avoir besoin d’un guide humain, tout comme vous, qui avez entrepris le voyage de la vieille énergie vers la nouvelle. Le chemin que vous prenez à présent fournit les expériences qui vous permettront de devenir des enseignants de la nouvelle divinité humaine. Même si votre voyage semble sombre et solitaire par moment, souvenez-vous que vous n’êtes jamais seul.
* Shaumbra est le nom que Tobias utilise pour le groupe d’humains qui passent a travers le processus de l’éveil. Tobias fait remonter l’origine du mot a l’époque de Yeshua ben Joseph (Jésus), quand certains – dont de nombreux Esséniens – se rassemblaient pour des rencontres spirituelles secretes. La traduction en vieil Hébreux, en décomposant le mot, donne pour la premiere partie du mot Shaumbra, « Shaum » prononcé  « shau-home » : la maison et la famille, et pour la seconde partie du mot »bra » prononcé « ba-rah »: le voyage et la mission. Quand ces deux consonances sont réunies, cela donne « shau-home-ba-rah » qui signifie la famille qui accomplit un voyage et qui expérimente ensemble.
Source originale : Geoffrey HOPPE and Tobias, « Twelve Signs of Spiritual Awakening », Reiki the Healing Path
Source web 
Les symptômes selon Karen Bishop :
- Sensation d’être comme dans une cocotte-minute ou en surchauffe d’énergie; une sensation de stress.
Ces symptômes sont parmi les premiers généralement ressentis. Au début, lorsqu’arrivent les « sauts » d’énergie, ils apportent avec eux une vibration nouvelle plus élevée. Les vieux schémas, les vieux comportements et les vieilles croyances sont poussés vers la surface afin d’être évacués. Cela peut-être un grand stress de ressentir cette pression qui vous traverse, ou de ressentir que vous êtes surchargé. Si vous êtes encore dans un mode de vie conventionnel, soumis aux pressions du courant dominant, cette nouvelle énergie peut, réellement, «vous en rajouter». Vous vous ajusterez finalement à cette vibration plus élevée et beaucoup sera aussi entrepris pour vous libérer intérieurement. Davantage d’espace intérieur pour davantage d’énergie plus élevée !
- Dépression.
Ce symptôme figure indiscutablement parmi le trio de tête des symptômes et il est très largement répandu. Le processus d’ascension élimine tant de nos énergies sombres et denses que nous nous sentons encore « en elles » pendant quelque temps. Et nous pouvons avoir l’impression que les choses ne pourront tout simplement jamais s’améliorer. Et, pour couronner le tout, le monde extérieur n’est plus en accord avec le nouveau « vous » qui vibre désormais à un niveau supérieur. Ce n’est pas génial à l’extérieur et vous pouvez vous demander s’il existe un lieu où cela serait mieux. Pour cette raison nous percevons tout ce qui nous entoure comme parfaitement laid et déplaisant. De plus, lorsque nous vibrons à un niveau supérieur et que nous devons attendre que le monde extérieur se manifeste lui aussi sur un plan plus élevé, nous pouvons avoir l’impression que cela va durer éternellement.
L’envie de laisser tomber et le sentiment que les choses ne changeront jamais sont également très fréquents. Ce processus est long. Une humanité, un monde et une réalité sens dessus dessous sont en train de se remettre d’aplomb. Il y a pourtant un joyau dans la lenteur du processus, et un effet secondaire nécessaire et parfaitement planifié. Car nous ne pouvons pas créer à partir de l’ego. Nous devons atteindre un stade où nous serons OK quoi qu’il arrive. Être désappointé à propos de quelque chose qui nous semble éternel, nous apprend finalement que nous n’obtiendrons jamais rien qui nous paraisse indispensable. Lorsque nous apprenons à nous détacher, à laisser aller tous nos attachements, c’est alors précisément que nous obtenons ce que nous voulons. C’est comme de la magie et une partie essentielle du processus de l’ascension implique de laisser aller tous les attachements. Lorsque nous parvenons dans cette dimension, nous sommes véritablement au paradis, car absolument rien ne peut plus nous affecter ici et nous obtenons également tout ce que nous désirons, même si nous ne désirons rien. Il s’agit d’un symptôme véritable de notre « arrivée » et c’est seulement à partir de ce point que nous pouvons être totalement en paix.
- Anxiété, panique et sensations hystériques.
Quand votre ego commence à s’éloigner de vous, il se met littéralement à « flipper » car il ne veut pas cesser d’exister. Vous pouvez avoir l’impression que c’est la fin de tout (ce qui est vrai la plupart du temps !). Votre organisme est aussi en surcharge et vous pouvez sentir que vous faites de l’hyperventilation. Il vous arrive des choses que vous ne parvenez pas à comprendre. Vous perdez aussi les modes de comportement de niveau vibratoire plus bas que vous aviez développés pour survivre en 3D. Ce qui peut vous faire sentir impuissant et vulnérable. Ces modèles et ces comportements que vous perdez ne sont plus nécessaires dans les dimensions supérieures. Lorsque nous expérimentons la mort au niveau 3D, nous pouvons paniquer et être pris d’anxiété car nous ne savons pas où nous allons. Lorsque j’eus à franchir un grand « saut », je savais que je « partais ». Mon guide non-physique d’ascension me dit de me relaxer et de faire confiance, et c’était vraiment très paisible de l’autre côté. En l’absence de cadre de référence, ce fut néanmoins difficile. Je fais maintenant totalement confiance, je m’abandonne entièrement et cela m’aide énormément. Lorsque finalement vous « arriverez », vous serez à l’unisson et vous ressentirez énormément d’amour et de sécurité. Attendez, c’est tout ! Et sachez aussi que d’autres vont là où vous allez… vous ne partez pas seul.
- Besoin de manger souvent accompagné de ce qui ressemble à de l’hypoglycémie.
Un désir insatiable de protéines. C’est aussi l’un des premiers symptômes ressentis par beaucoup. Nos corps brûlent une incroyable quantité de carburant au cours de ce processus. Tandis que nous sommes en train d’être radicalement transformés, chaque once d’énergie disponible est utilisée. Ce que j’ai trouvé de mieux à faire durant cette période est de consommer des protéines tout en restant tranquille. Ces périodes d’hypoglycémie vont et viennent depuis plusieurs années, mais s’améliorent vraiment au fur et à mesure de l’ajustement de nos corps.
- Prise de poids, spécialement dans la région abdominale.
La prise de poids a été rapportée par beaucoup. Il est intéressant de noter que plusieurs des symptômes de l’ascension ressemblent énormément aux symptômes de la ménopause, sauf que de nombreux hommes les ressentent aussi ! J’ai découvert que la région abdominale est d’une grande protection pour le plexus solaire. Avec nos vibrations internes qui commencent à s’élever, le monde extérieur semble parfois assez horrible. Chaque fois que je me trouve dans le monde « extérieur », je remarque que mon ventre semble se dilater. Certains croient que nous gagnons un « ventre de Bouddha » lorsque nous atteignons des états de conscience plus élevés. Et ces individus tirent une grande fierté de leurs ventres ballonnés ! (Quant à moi, je le préfère mince et plat…). Mais finalement, la prise de poids est très courante. Tandis que nous perdons de plus en plus de notre densité, nous craignons inconsciemment de disparaître et nous voulons du poids supplémentaire. Ce supplément de poids est, de plus, extrêmement bénéfique en ce sens qu’il nous garde les pieds sur terre et qu’il nous soutient pour conduire et supporter ces nouvelles vibrations plus élevées. Quoi que vous fassiez, jeûne ou exercices intenses et réguliers, ce poids supplémentaire ne partira pas, car il n’est pas supposé disparaître. Il est là pour nous aider. Cela m’a pris deux ans, mais j’ai fini par m’y habituer.
- Maux et douleurs inhabituels dans différentes parties de votre corps.
C’est un autre symptôme parmi les plus répandus. Se manifestant sans raison apparente, c’est un signe de purification et d’évacuation d’énergie 3D tandis que d’autres parties de nous vibrent sur un plan plus élevé. Vous pouvez ressentir des douleurs dans différentes parties du corps pendant plusieurs semaines et les voir disparaître ensuite sans raison apparente.
- Douleur cardiaque et palpitations.
Ces symptômes sont courants chez beaucoup. Nos cœurs tentent de s’adapter à une fréquence nouvelle et plus élevée. Vous pouvez avoir parfois l’impression de faire une crise cardiaque. Lorsque j’ai traversé cette phase, j’ai dû littéralement m’aliter et rester tranquille car le moindre mouvement ajoutait trop de stress à mon cœur déjà surmené. Une visite aux urgences m’a assuré que tout était OK, mais moi je ne me sentais absolument pas ainsi. De plus, pendant cette période, chaque fois que j’avais une pensée de vibration plus basse, ou que j’avais peur, mon cœur se serrait et arrêtait littéralement de battre. C’était violent, mais ce n’était pas une maladie et cela a fini par passer. Nos cœurs eux aussi doivent s’aligner en vue de notre arrivée dans le Monde Nouveau et de notre connexion à lui.
- Irritation oculaire et vision troublée.
Tout simplement, vos yeux sont en train de s’ajuster pour voir de manière nouvelle, dans une dimension plus élevée et une nouvelle réalité.
- Se réveiller entre deux et quatre heures du matin.
Au fur et à mesure de votre progression, vous vous réveillez chaque matin à cinq heures. Il se passe tant de choses aux niveaux supérieurs que nous ne pouvons pas rester « ailleurs » très longtemps. Nous avons besoin de revenir dans nos corps. Ma théorie personnelle concerne l’accès aux dimensions et je la crois réellement vraie. Au début, nous nous réveillons régulièrement entre deux heures et quatre heures du matin. Et nous restons complètement éveillés pendant plusieurs heures. Nous sommes en train d’accéder aux dimensions et nous y arrivons au travers de ces portails dimensionnels lorsque nous nous réveillons. Puisqu’au début nous lâchons beaucoup, et que nous avons besoin de retourner « en arrière » partout où nous avons un jour été, nous commençons dans les dimensions les plus basses. Finalement nous entrons dans la cinquième dimension et nous nous réveillons à cinq heures du matin. Après le saut d’évolution de notre masse critique en janvier 2006, je ne me suis jamais réveillée le matin avant midi ! Je dois avoir l’air de quelqu’un de très paresseux, mais l’ascension est très concernée par le nombre « 3 » et ce nombre commence à prendre beaucoup d’importance pour moi. Si je m’obligeais à me réveiller plus tôt, je me sentais vraiment ‘désalignée’ et complètement à côté de la plaque. Avant cela, c’était dix heures trente tous les matins. J’espère seulement que j’arriverai à me réveiller plus tôt un jour ou l’autre dans le futur !
- Des périodes de sommeil très profond.

Lorsque l’énergie est immobile et que nous en avons fini depuis un moment, nous parvenons à nous reposer. Pendant que nous intégrons et que nous nous préparons pour la prochaine phase de mouvement intense d’énergie, nous devenons très léthargiques. Il peut devenir presque impossible de garder les yeux ouverts à la lumière du jour, et des siestes diurnes peuvent devenir une habitude régulière nécessaire. Même si vous pensez que vous pouvez vous entraîner à regagner quelque énergie, au moindre effort vous vous retrouverez généralement affalé sur le canapé.
- Traverser des hauts et bas émotionnels, avec crises de larmes.
Ce sont nos émotions qui transportent l’énergie. Lorsque nous nous écroulons (et c’est justement ce que nous faisons), nous pouvons être extrêmement émus. Lorsque nous nous laissons aller nous sommes capables de pleurer pour tout et pour rien. Un film triste, et même une pub. Nous pouvons pleurer si l’on est gentil avec nous, nous pouvons pleurer d’apaisement et nous pouvons pleurer face à toutes sortes de souffrances. Les larmes sont de grandes « nettoyeuses » et sont très libératrices. Je sais toujours que quelque nouvelle énergie vient d’arriver parce qu’alors je peux me retrouver en train de pleurer au volant de ma voiture. Ce symptôme semble être des plus permanents et pas près de s’éloigner de nous. Mais au moins il est assez indolore !
- Sueurs nocturnes et bouffées de chaleur.
Pendant certaines phases de l’ascension, nos corps décident soudainement qu’ils vont brûler nos aspects les plus bas et les plus denses. Vous pouvez vous réveiller en nage la nuit, ou avoir très chaud dans la journée. Il peut faire à peine deux degrés dehors, mais vous vous sentez parfaitement bien en manches courtes.
- Avoir froid et être incapable de se réchauffer.
Lorsque nous pénétrons dans une dimension plus élevée après beaucoup d’intégration, de purification et autres processus d’ascension, nous devenons très frileux. Nous sommes dans un entre-deux et nous nous préparons à nous élever. Au cours de ces périodes et quoi que vous fassiez, il peut-être extrêmement difficile de vous réchauffer. En général je me plonge dans une baignoire d’eau chaude avant de me glisser sous un gros édredon.
- Des rêves vibrants, sauvages et parfois violents.
Lorsque nous rêvons nous libérons l’énergie vibratoire plus basse de nombreuses vies. Si vous recevez habituellement vos plus hautes informations dans vos rêves, vous libérerez très certainement beaucoup de basse énergie la nuit. Je considère que vous avez vraiment de la chance, car beaucoup d’entre nous libèrent cette énergie en étant parfaitement éveillés. Ces rêves n’ont généralement pas de sens, mais vous pouvez cependant les décrypter si vous êtes entraîné à le faire. Ces rêves qui ressemblent à un trip dû à l’acide surgissent de manière visible parce qu’ils véhiculent une énergie qui est sur le départ, et qui ne reviendra jamais. Au travers de ce processus, nous libérons toutes nos vies passées.
- Vertiges, étourdissements et pertes d’équilibre.
Voici la définition de la Merkabah : des champs de lumière s’enroulant en sens opposé autour du corps/esprit et qui servent à transporter le corps/esprit d’une dimension à une autre. Et c’est précisément ce qui est en train de se produire. Tandis que nous nous connectons à nos corps de lumière et que nous commençons à pénétrer dans une dimension plus élevée, nous commençons à tournoyer et nous pouvons connaître des vertiges et des étourdissements. Si vous savez que ce symptôme signifie que quelque chose de merveilleux est en train de se produire, ça peut-être formidable et tout à fait amusant… comme faire un tour sur les montagnes russes.
- Des douleurs dans tout le corps et des jours d’extrême fatigue.
Nos corps sont en train de se transformer en une forme pure comme le cristal afin de nous permettre de résider dans les dimensions supérieures et d’être en mesure de recevoir en permanence la lumière la plus élevée. Ce processus ne peut pas se faire du jour au lendemain, il est donc continuel. C’est la raison pour laquelle vous pouvez avoir l’impression d’avoir cent ans et d’être à peine capable de traverser une pièce. Une fatigue continuelle fait aussi partie des symptômes, pour les mêmes raisons. Nous sommes en train de perdre notre densité et de subir une restructuration radicale.
- Ballonnements importants et indigestion.
Lorsque surviennent les vagues d’énergie, nombreux sont ceux qui connaissent d’importants ballonnements, car ils se développent énormément. Cela peut durer, mais c’est surtout intermittent.
- Pertes de mémoire, difficulté à trouver ses mots.
Ce symptôme est si fréquent qu’il est préférable de rire lorsque nous tentons d’entretenir une conversation. « J’étais en train de prendre un verre de… vous voyez ce que je veux dire… ce truc blanc… euh… comment ça s’appelle déjà ? ». « Est-ce que tu as regardé le… euh… cette manifestation où les concurrents viennent du monde entier ? » Parfois nous ne pouvons même pas parler du tout parce que nous sommes tout bonnement incapables d’accéder à quoi que ce soit. Cela arrive lorsque vous faites des allers et retours entre les dimensions et que de ce fait vous êtes « déconnecté ». Un autre signe fréquemment rapporté est d’emmêler les caractères lorsqu’on essaie de taper à la machine. En ce cas, nous ne sommes pas alignés sur le « temps » et notre flux est déconnecté car une partie de notre énergie est ici tandis qu’une autre partie est bien loin devant.
- Difficulté à vous souvenir de ce que vous avez fait ou dit la veille ou quelque fois juste une heure auparavant.
Dans les dimensions supérieures, la réalité c’est particulièrement le moment présent. Si nous ne maintenons pas quelque chose dans notre conscience, cela cesse tout simplement d’exister. Nous n’avons pas d’attachements. Nous créons notre propre monde autour de nous à travers nos croyances et nos pensées, et ce à quoi nous ne nous attachons pas n’existe pas. Puisque nous repartons complètement à zéro, tout est flambant neuf, d’instant en instant. À tout moment nous pouvons accéder à quoi que ce soit de notre choix, et créer et expérimenter uniquement cela. Cet état va et vient, mais c’est pratique pour vivre dans les dimensions supérieures. Nous pouvons le ressentir comme un peu inquiétant lorsque cela survient. En outre, puisque nous sommes entre les dimensions, il arrive parfois nous ne sommes ni ici ni là. Ce phénomène peut se produire en même temps aussi.
- Ne pas se souvenir du sens de quelque chose.
Lorsque j’étais dans une période intense du processus de transition et que nous étions sous le coup d’une poussée d’énergie substantielle dans les dimensions supérieures, je me souviens avoir regardé une poubelle sans savoir à quoi cela servait. J’ai dû accéder à ma mémoire du « vieux » et remonter très loin. Ce qui se passait, c’est que j’étais en train de vibrer à un point où tout ne possède que le sens et l’identité que nous lui donnons. Dans les dimensions supérieures, l’énergie c’est juste l’énergie, sans étiquette ni signification. Tout est inédit et nouveau. Un peu comme un ‘Cours en Miracles’ destiné à un processus d’annulation.
- Impression d’être désorienté, de ne pas savoir où vous êtes, perte du sens de votre place. « Mais où suis-je donc ? »
Je ne me sens bien nulle part et rien ne semble me convenir, rien n’est même vaguement correct ! Et je ne connais plus mon appartenance, ni où je vais, pas plus que ce que je suis censé faire ! » Avez-vous jamais eu cette conversation avec l’univers ? Vous avez été propulsé hors de vos vieilles ornières par un saut d’énergie et vous êtes entre deux réalités. Vous avez abandonné beaucoup derrière vous, avec succès, et vous évoluez maintenant dans une dimension toute nouvelle que vous n’avez pas encore complètement intégrée. Vous n’aurez cependant pas beaucoup de temps pour l’intégrer, car à peine êtes-vous un peu plus confortable que vous devez déjà passer au prochain espace vibratoire supérieur. Et en plus, le monde extérieur est bien loin d’être accordé avec votre nouveau mode vibratoire supérieur.
- Une perte d’identité.
Vous jetez un coup d’œil dans le miroir, et vous avez un étrange sentiment de déconnexion car vous ne reconnaissez plus cette image autrefois familière. Vous vous sentez presque hors de votre corps. Une fois que ce phénomène se produit, il ne finit jamais. Vous avez tant libéré de votre moi égoïque, que vous n’êtes plus la même personne, et que vous n’avez plus cet attachement, cette connexion, à votre véhicule physique. Tandis que vous commencez à accéder davantage à votre âme ou soi supérieur, vous n’êtes pas beaucoup dans votre corps. Vous pouvez toujours utiliser votre voix et d’autres aspects du corps pour communiquer, mais vous entrez lentement dans le processus de disparition et de libération de la forme humaine. En outre, vous avez effacé une grande partie de vos anciennes habitudes et vous incarnez désormais beaucoup plus de lumière et un Vous divin plus simple, plus épuré. Tout est en ordre… vous êtes OK.
- Sentiment d’être « hors du corps ».
Même explication que ci-dessus. Le corps physique est le dernier à se mettre à niveau. Une grande partie de nous est désormais dans une dimension plus élevée et réside à l’extérieur de notre corps, parce que notre corps n’en est pas encore là. Il est beaucoup plus dense.
- « Voir » et « entendre » des choses.
Comme nous pouvons désormais accéder assez facilement à des dimensions différentes, il est fréquent que beaucoup voient des choses bouger dans le coin externe de l’œil, ou entendent des choses alors qu’il n’y a rien autour d’eux. Beaucoup connaissent aussi un bourdonnement dans les oreilles, ce qui est fréquent lorsque nous traversons « le tunnel » et que nous accédons à une dimension plus élevée. Selon votre degré de sensibilité et la manière dont vous êtes branché, cela peut devenir une expérience courante. Beaucoup voient des orbes ainsi que des taches de couleur vibrantes.
- Sensibilité accrue à votre environnement.
Foules, bruit, aliments, TV, autres voix humaines, et diverses autres stimulations sont à peine tolérables. Vous êtes aussi très facilement accablé et surexcité. Vous êtes en train de vous accorder ! Sachez que cela finira par passer. Au cours du processus d’ascension nous devenons hypersensibles. À un moment donné, je pouvais littéralement sentir la vibration du poussin quand j’essayais de manger un œuf. En outre, vous trouverez peut-être que vous êtes incapable de manger au restaurant ou d’être dans un magasin et que vous n’avez qu’une envie c’est de vous enfuir aussi vite que vous le pouvez.
- Avoir l’impression que vous devenez fou, ou que vous développez quelque maladie mentale.
Nous expérimentons rapidement plusieurs dimensions et nous nous ouvrons grandement. Beaucoup de choses sont disponibles pour nous maintenant. Vous n’y êtes tout simplement pas habitué. Votre conscience s’est accrue et vos barrières ont disparu. Cela va passer et vous finirez par vous sentir parfaitement « chez vous » comme vous ne l’avez jamais ressenti auparavant, car « chez vous » est désormais ici.
- Avoir l’impression que vous regardez dans un long tunnel descendant afin de vous connecter aux vibrations plus basses; avoir l’impression que vous jouez un rôle ou que vous faites semblant.
Lorsque nous résidons dans les dimensions supérieures, tout ce qui n’est pas là avec nous peut sembler très éloigné. Si vous êtes encore dans un mode de vie où vous êtes en interaction régulière avec le monde extérieur – le vieux monde – vous pouvez avoir le sentiment d’être comme un acteur dans une pièce de théâtre, ou que vous traversez la journée en faisant semblant. Au fond, vous ne résidez plus dans ce monde, même si vous y êtes toujours impliqué.
- Une intolérance pour les choses de basses vibrations (de la 3D) reflétées dans les conversations, les attitudes, les structures sociales, les méthodes de guérison, etc.
Cela vous rend littéralement « malade » à l’intérieur. Lorsque nous commençons à arriver dans les dimensions supérieures et dans une vibration plus élevée, nos énergies ne sont plus en alignement avec l’ancien monde extérieur 3D. Grâce à une intolérance sévère envers ce qui est vieux, nous sommes « poussés » à avancer… poussés à être et à créer le Nouveau. En outre, vous pouvez avoir envie de rester chez vous ou tout simplement d’être seul, car la plupart de tout ce qui est « dehors » ne correspond plus à VOTRE vibration plus élevée. Il s’agit simplement d’une expérience très commune de l’évolution. Nous avançons et nous sommes en avance sur les manifestations extérieures. Être dans le vieux peut nous sembler carrément effrayant. C’est comme avoir à « revenir » après avoir vécu une expérience de mort imminente. Tandis que se poursuit le processus d’ascension, retourner aux dimensions plus basses ne nous semblera pas agréable, et ne sera pas possible pour une longue période, car il est difficile de faire descendre nos vibrations pour résider là. C’est simplement une question d’orientation dans les hiérarchies dimensionnelles. Nous finirons par devenir des experts dans nos techniques d’orientation dimensionnelle.
- Vous n’avez envie de rien faire. Lorsque nous nous sentons comme cela, nous sommes en période de repos, de réinitialisation.
Notre corps sait ce dont il a besoin. Dans ces périodes, vous pouvez avoir le sentiment d’avoir perdu votre passion et votre joie, et de ne pas savoir ce que diable vous voulez faire de votre vie. Et d’ailleurs vous vous en fichez complètement ! Cette phase survient lorsque nous sommes en train de nous réaligner. Aux niveaux plus élevés, beaucoup de choses se réalignent aussi. Elles sont mises en place afin que vous soyez prêt lorsque vous avancerez à nouveau. De plus, lorsque nous commençons à atteindre les dimensions supérieures, faire et faire advenir les choses devient obsolète car les nouvelles énergies soutiennent l’aspect féminin consistant à se prélasser, recevoir, créer, prendre soin de soi et se bichonner. Puisque vous êtes incapable de le faire vous-mêmes, demandez à l’Univers de vous apporter ce que vous voulez. Et sachez que pendant le processus d’ascension on prend toujours soin de vous, même si parfois ça n’en a pas l’air. Les êtres physiques qui traversent ce processus sont très hautement révérés par le cosmos tout entier. On veille sur nous, c’est certain.
- Une envie de rentrer « à la maison » comme si tout est FINI et que vous n’avez plus rien à faire ici.
Alors que nous sommes en train de retourner à la Source, tout est fini. (Mais nous sommes nombreux à rester pour expérimenter et créer le Monde Nouveau.) Nos anciens plans pour venir ici ont aussi été exécutés. Fondamentalement, nous en avons terminé avec notre incarnation précédente qui impliquait d’élever la fréquence de la planète avec l’objectif d’atteindre une masse critique. Nous avons réalisé beaucoup de tout cela par la transmutation des énergies plus sombres et plus denses à travers nous-mêmes. Désormais nous n’avons plus à le faire il se peut que nous ayons seulement envie de sortir de là et de nous éloigner de cette expérience. Ce qui va suivre est tout simplement divin et ne ressemblera pas, même de loin, à la première phase.
- Disparition soudaine d’amis, d’activités, d’habitudes, de jobs et de résidences.
L’une des expériences prédominantes et les plus répandues dans les dimensions supérieures est la Loi d’Attraction. Les énergies semblables attirent toujours les énergies semblables. Et cela s’applique aussi bien aux hiérarchies dimensionnelles. Nous serons toujours appariés selon ce que nous vibrons et selon la manière dont nous vibrons. Tandis que nous nous élevons encore et encore, ce phénomène s’amplifie et représente dès lors le cœur essentiel de notre réalité et de notre existence. Au travers du processus d’ascension, nous évoluons au-delà de ce qui nous est coutumier. C’est pourquoi les personnes et les environnements qui ne correspondent plus à nos vibrations quittent tout simplement notre espace. Cela peut se produire de manière parfois dramatique, ou d’autres fois par un simple désir qui résulte de notre incapacité à rester en relation avec ceux que nous avions l’habitude de fréquenter. Lorsque survient un saut énergétique, nous pouvons ressentir comme l’explosion d’une bombe qui éparpillerait tous les éléments de notre monde en mille morceaux. Finalement nous nous réalignons sur le Nouveau. Et lorsque le Nouveau arrivera, vous vous sentirez te-e-e-ellement mieux !
- Vous êtes absolument incapable de continuer à faire certaines choses.
Lorsque vous essayez de vaquer à vos activités et à votre routine habituelles, cela vous semble carrément affreux. Même chose que ci-dessus. Vous n’êtes plus en accord et il est temps de passer à une manière de vivre, d’être et de créer qui vibre à une fréquence beaucoup plus élevée.
- Vos plans changent subitement au milieu du gué et prennent une direction complètement différente.
Lorsque cela se produit, c’est votre âme qui est en train d’ajuster votre énergie. Cette nouvelle direction semble généralement formidable, car votre âme en sait plus que vous ! Votre âme casse vos choix routiniers et votre vibration habituelle. Nos âmes en savent toujours plus que nous. Au cours du mois de janvier 2006, nous avons vécu ce que j’ai appelé le « choc de l’ascension ». Aux niveaux plus élevés de l’âme nous avions un plan précis et un échéancier. Si nous étions un peu en retard, nous avons quand-même fini par vivre notre pré-plan, que nous ayons été prêts ou non. Cela nous a placés dans de nouvelles circonstances soudaines et immédiates, afin que nous soyons prêts pour ce que nous devions faire ensuite. Je me souviens m’être tout d’un coup transférée de Flagstaff, Arizona, vers une petite ville éloignée du Nord de l’Arizona. Je savais que j’y habiterais un jour, mais pas si rapidement ! Au fil du temps, j’ai pu voir finalement combien c’était parfait. Suivre mon âme au lieu de mon ego a été un fameux défi, mais je suis maintenant éternellement reconnaissante et dans un bonheur total.
- Tant de symptômes, et puis aucun.
La majorité des symptômes de l’ascension se produit lorsque nous passons par « le tunnel », ou plutôt par la phase transitoire entre une dimension et une autre. Ils disparaissent presque tous complètement lorsque la traversée est achevée, et vous vous demandez alors de quoi il s’agissait exactement à ce moment là !
Dans la suite du processus d’ascension, vous pouvez ressentir des symptômes périodiques lorsqu’arrivent des points clés sous la forme de changements d’énergie ou d’alignements planétaires. Plus vous êtes avancé dans votre processus, plus cela devient facile. Il est alors possible que ceux qui sont derrière vous éprouvent des symptômes très intenses pendant ces changements clés, tandis que vous-mêmes en serez modérément conscient, car ils vous soutiennent tandis que vous êtes encore en train de progresser. Vous avez intégré énormément d’éléments et vous êtes maintenant beaucoup plus aligné. Lorsque de nombreuses âmes auront rattrapé leur retard sur vous, vous passerez ensuite à des niveaux beaucoup plus élevés de « morphing ». Fondamentalement, vous avez été restauré et vous êtes désormais capable de vous installer dans les états d’être plus élevés. C’est là où ça peut vraiment devenir amusant, lorsque vous commencez à devenir vraiment un être de niveau plus élevé avec des aptitudes inhabituelles.
Traduction Anne Duquesne - Vu sur Le Jardin de Joeliah
Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

jeudi 15 décembre 2011

Pensée du jour

" Les calendriers sont faits pour les gens prudents, pas pour les passionnés. "  
- Chuck Sigars -

Message important !

Si vous n'avez que le temps nécessaire pour lire un seul article aujourd'hui, alors je vous suggère fortement celui-ci : 
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=&to=fr&a=http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/995-lawsuit-end-tyranny 

Après la parution de cet article, l'auteur a reçu des menaces de mort ... il doit donc avoir touché un point sensible...

mercredi 14 décembre 2011

lundi 12 décembre 2011

" Lorsque tu donnes un conseil à ton ami, cherches à l'aider et non à lui plaire. " 
- Solon -

dimanche 11 décembre 2011

Une idée comme ça...

Il y a une émission de télé, ici au Québec, intitulée "Canada's Worst Driver". C'est une émission où des gens détenant un permis de conduire ne DEVRAIENT pas en avoir, car ils sont vraiment dangereux. Ils sont mis en nomination par les membres de leur famille, ou leurs amis ou leurs compagnons de travail qui considèrent qu'ils sont des dangers publics. Ils sont amenés dans un "Centre de réhabilitation" , pour deux semaines, où ils doivent exécuter certaines manœuvres pour pouvoir graduer et éviter de recevoir le titre peu envié de "Canads's Worst Driver". 

Bon ... où je veux en venir avec ce préambule ? Eh bien voilà ... : Depuis le tout début de cette série télévisée, il y a une phrase qui est répétée à tous les candidats, semaine après semaine, année après année, pour les aider à éviter des accidents :  "REGARDEZ OÙ VOUS VOULEZ ALLER " ! En effet, dans un parcours d'obstacle, s'ils regardent l'obstacle, ils foncent dessus À TOUTES LES FOIS... S'ils regardent où ils veulent aller, ils réussissent À TOUTES LES FOIS

Je pense qu'on peut appliquer cette leçon de conduite à notre façon de vivre. Si on veut éviter les " accidents de parcours"  non désirés, gardons les yeux sur notre objectif le plus élevé. Ce n'est pas que je considère un "accident de parcours" comme étant quelque chose de malheureux, car très souvent, ce sont ces " accidents " qui nous apprennent le plus  - et je ne crois pas aux " accidents " de toute façon, notre âme planifie très bien ce qui nous convient le mieux au moment présent et nous attirons à nous ces détours importants - . Mais si nous  en avons assez de faire des détours sur notre chemin, alors, utilisons cette phrase comme devise : " Regardes où tu veux aller ".  

Michelle

Pensée du jour

Au sujet de la créativité ... " Le problème n'est jamais d'avoir des idées nouvelles, innovatrices, le problème est de se débarrasser des vieilles idées. L'esprit est pareil à un immeuble, empli de meubles archaïques. Nettoyez un coin de votre esprit et la créativité le remplira instantanément. " 
- Dee Hock -

samedi 10 décembre 2011

Pensée du jour

" Riez aussi souvent que vous le pouvez. C'est un médicament qui ne coûte pas cher. " 
- Lord Byron -

vendredi 9 décembre 2011

jeudi 8 décembre 2011

Islande: 93% du peuple impose le non-remboursement des banques !


  non_203791-copie-1.jpg
ISLANDE: L'AUTRE FORMIDABLE REVOLUTION !
Contre-exemple intéressant, non, de nos jours ?...
 
93% du Peuple IMPOSENT le NON-Remboursement des Banques !! La révolution dont les Médias se gardent bien de parler
Aussi incroyable que cela puisse paraître, une véritable révolution démocratique et anticapitaliste a lieu en Islande en ce moment même, et personne n'en parle, aucun média ne relaie l'information, vous n'en trouverez presque pas trace sur « Google »: bref, le black-out total.
Pourtant, la nature des évènements en cours en Islande est sidérante :
Un Peuple qui chasse la droite au pouvoir en assiégeant pacifiquement le palais présidentiel, une « gauche » libérale de remplacement elle aussi évincée des « responsabilités » parce qu'elle entendait mener la même politique que la droite, un référendum imposé par le Peuple pour déterminer s'il fallait rembourser ou pas les banques capitalistes qui ont plongé par leur irresponsabilité le pays dans la crise, une victoire à 93% imposant le non-remboursement des banques, une nationalisation des banques, et, point d'orgue de ce processus par bien des aspects « révolutionnaire » : l'élection d'une assemblée constituantele 27 novembre 2010, chargée d'écrire les nouvelles lois fondamentales qui traduiront dorénavant la colère populaire contre le capitalisme, et les aspirations du Peuple à une autre société.
Un autre possible face aux marchés financiers: la démocratie !
Alors que gronde dans l'Europe entière la colère des Peuples pris à la gorge par le rouleau-compresseur capitaliste, l'actualité nous dévoile un autre possible, une histoire en marche susceptible de briser bien des certitudes, et surtout de donner aux luttes qui enflamment l'Europe une perspective la reconquête démocratique et populaire du pouvoir, au service de la population.
Plus bas, vous trouverez deux articles traitant de cette révolution en marche, *à faire circuler le plus largement possible, puisqu'on ne doit compter sur aucun média pour le faire à notre place*.
http://www.cadtm.org/Quand-l-Islande-reinvente-la
Depuis le samedi 27 novembre, l'Islande dispose d'une Assemblée constituante composée de 25 simples citoyens élus par leurs pairs. Son but : réécrire entièrement la constitution de 1944 en tirant notamment les leçons de la crise financière qui, en 2008, a frappé le pays de plein fouet.
Depuis cette crise dont elle est loin d'être remise, l'Islande a connu un certain nombre de changements assez spectaculaires, à commencer par la nationalisation des trois principales banques, suivie de la démission du gouvernement de droite sous la pression populaire. Les élections législatives de 2009 ont amené au pouvoir une coalition de gauche formée de l'Alliance (groupement de partis composé des sociaux-démocrates, de féministes et d'ex-communistes) et du Mouvement des Verts de gauche. C'était une première pour l'Islande, tout comme la nomination d'une femme, Johanna Sigurdardottir, au poste de Premier ministre.
Le peuple islandais est un peuple incroyable, et je pèse mes mots. Vive l'Islande !
 
source :
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article122457    
http://parisseveille.info/quand-l-islande-reinvente-la,2643.html 
 moulinier.info

Pensée du jour

" La tristesse est un mur élevé entre deux jardins." 
- Khalil Gibran -

mercredi 7 décembre 2011

Pensée du jour

" Nous ne cessons pas de rire parce que nous devenons vieux. Nous devenons vieux parce que nous cessons de rire. " 
- Michael Pritchard -

mardi 6 décembre 2011

Pensée du jour

" On ne peut pas régler les problèmes en utilisant la même façon de penser qu'on a utilisée lorsqu’on les a créés."
- Albert Einstein -

lundi 5 décembre 2011

Pensée du jour

"L'énergie est l'essence de la vie. Tous les jours, vous décidez comment l'utiliser en sachant ce que vous voulez, en sachant ce qui est nécessaire pour atteindre votre but et en maintenant votre concentration sur cela. " 
- Oprah Winfrey -

Message d'Uriel, par Jennifer Hoffman

" Sais-tu que l'Univers travaille avec toi, et non pas pour toi ? Il n'est pas possible que l'Univers te donne quelque chose que tu ne veux pas ou qu'il crée des situations où tu n'aurais pas déjà mis une intention, dans une partie de ta réalité. L'énergie Universelle ne crée rien à partir de rien. Il ne crée quelque chose que lorsque tu as déjà établi un espace énergétique pour cette création, dans ton monde. À partir du moment où tu définis un désir ou une intention, tu mets en place les vibrations pour créer cette réalité. La compréhension de ceci, est la clé de la manifestation de ce que tu désires dans la vie.

Lorsque tu demandes à Dieu, ou à la Source, de "régler un problème", l'Univers ne peut te répondre, parce que tu n'as rien créé. Acceptes-tu la responsabilité de la situation que tu as créé, consciemment ou non ? ...  Tu dois créer un espace pour la solution, en établissant la possibilité de cette réalité. Tu peux demander de l'aide, parce que tu croies, peut-être, que l'Univers est plus sage que toi, mais ce n'est pas la vérité de ton être. Vous avez tous, chacun d'entre vous,  la sagesse et la connaissance de l'Univers à votre disposition et votre capacité de l'utiliser n'est limitée que par votre système de croyances. .

Il y a présentement, tellement d'énergie créatrice disponible, que tu peux créer simplement en disant ou en pensant ce que tu désires. Es-tu conscient de ce que tu demandes ? Il est important, présentement, de comprendre comment tu as créé les difficultés que tu rencontres, pour que tu puisses changer les croyances et les perceptions qui sont à la base de ces situations. Si tu ne le fais pas, alors, chaque nouvelle réalité reflétera ces croyances, jusqu'à ce que tu les changes.

Les miracles ne sont pas des processus par lesquels l'Univers crée quelque chose que tu pensais impossible. L'Univers ne crée pas de miracles pour toi, il représente les changements énergétiques que tu crées pour toi-même. Il reflète un changement dans ta perception, un moment où tu demandes une nouvelle réalité, sans peur, sans attentes et sans jugements. Tu ne peux recevoir que ce que tu demandes et que ce que tu sais comme étant existant dans ton champ de potentiels et de possibilités. Lorsque tu manifestes ta réalité, souviens-toi qu'elle est créée par tes croyances, tes perceptions, tes pensées et tes paroles. Il y a toujours de l'aide disponible une fois que tu comprends que l'Univers travaille avec toi pour créer des miracles dans ta vie et les problèmes se règlent lorsque tu comprends leur source, reconnais leur leçon et l'information qu'ils ont à te donner et lorsque tu veux créer une solution. "  

Les vies parallèles

Voici un extrait d'une canalisation de Suzanne Spooner au sujet des vies parallèles : 

" Toutes les âmes ont de multiples vies parallèles, parce que l' âme désire expérimenter toutes les possibilités alors, sa nature divine a imaginé une façon de le faire. Le fait d'expérimenter des vies parallèles permet à l'âme de connaître tous les aspects de l'incarnation.

La meilleure façon de comprendre ceci est de commencer avec la vie que tu expérimentes maintenant. Tu es la troisième fille de Ron et Ruth. L'expérience que tu connais est arrivée dans cette vie-ci. ( Cette vie telle que je la connais ? ). Oui.

Il y a eu des moments où tu as fait un choix décisif de vivre avec quelqu'un, de vivre quelque part ou de poursuivre des études, ce ne sont simplement que des exemples. Chaque fois qu'une décision était prise de prendre tel ou tel chemin, une partie de ton âme désirait expérimenter l'autre chemin ( ou les autres chemins ) Alors, ton âme a créé une autre réalité, dans une autre vie, pour expérimenter ces chemins. Ce sont des vies parallèles.

Plusieurs personnes expérimentent ce qu'on appelle le "déjà-vu". ( Note : ce sont de brefs moments où on a l'impression d'avoir déjà vu ou vécu telle scène de vie ). Ces moments signifient que ton âme a reconnu une expérience de vie parallèle. C'est pourquoi il y a des endroits, des événements, des gens qui te semblent familiers, lorsque tu sais très bien que tu n'as jamais été / expérimenté / rencontré ceci dans cette vie.

Chaque âme a la divine capacité de créer des vies, à l'infini,  qui permettront toutes les possibilités. Permet-moi de répéter : Chaque âme a la divine capacité de créer des vies, à l'infini, pour permettre toutes les possibilités.

Habituellement, une âme crée une chronologie, une vie, lorsqu'il y a une décision importante à prendre. L'ouverture du portail vers cette vie se fait à travers ton Soi Supérieur. Tu te demandes ce que serait ta vie, si tu étais restée avec telle personne, si tu avais habité là-bas, plutôt qu'ici. À partir du moment où tu connecte ce désir avec ton Soi Supérieur, visualisant une autre possibilité, la création de cette vie est établie.

Puisque tu vis en 3D et que tu vis, évidemment, dans la dualité, tu n'as qu'un vague souvenir de ces vies. Tu les ressens comme des rêves, ou des rêvasseries. La densité de ta réalité requiert une amnésie pour que tu expérimentes cette vie-ci complètement. Dans d'autres vies, tu te trouves dans des dimensions supérieures sans amnésie. La famille de ton âme attend que tu atteignes cette compréhension dans ta présente expérience en 3D.

Lorsque tu peux incorporer tes vies parallèles, tu as alors, une connaissance assez complète. Pour l'instant, réfléchis à ceci et lorsque tu seras prête, nous ferons la tournée de tes vies parallèles. ( Merci, j'ai très hâte ! )

dimanche 4 décembre 2011

Pensée du jour

" Si nous croyons à l'amour et que nous nous engageons à ÊTRE l'amour, il y a de  fortes chances que l'Univers nous envoie 30 personnes d'affilée que nous n'aimons pas. Notre tâche sera donc d'aimer ces 30 personnes.
Nous demandons souvent de l'enseignement, mais quand cela arrive, nous disons : " Ce n'est pas tout-à-fait ce que je voulais, je pensais à quelque chose de moins difficile ! "

Les derniers mètres sont les plus difficiles à parcourir

Monique Mathieu

« Nous avons parcouru déjà un long, voire un très long chemin ensemble. Vous ne vous rendez pas compte de votre avancement, mais nous, nous pouvons percevoir cet avancement parce que nous voyons non seulement ce que vous êtes au niveau de votre âme mais nous percevons vos couleurs dominantes, nous percevons vos énergies, nous percevons votre fréquence vibratoire. Au travers de tout ce que vous vous ne pouvez pas percevoir, nous nous rendons compte combien vous avez avancés.

Cependant le chemin ne s’arrête pas là ! N’oubliez jamais que, comme pour un coureur, ce sont les derniers mètres qui vous mènent au but qui sont souvent les plus difficiles à parcourir.

Soyez certains, même si beaucoup d’entre vous, ici ou ailleurs, peuvent parfois se décourager, le but sera bientôt atteint par cette humanité, par tout ce qui vit sur ce monde.

D’autres planètes de votre système solaire sont un peu en avance sur vous au niveau des grands changements, au niveau de la Transition. Cependant tout le système solaire continue à avancer vers cette immense Transition.

La Transition n’est pas la même pour ceux qui sont en cinquième ou sixième dimension que pour ceux qui sont en troisième ou quatrième dimension, mais tout s’accélère et tout monte d’un à trois degrés supplémentaires. Nous disons degrés mais nous pourrions parler de fréquence vibratoire supérieure.

Donc, comme nous le disions tout à l’heure, nous vous avons accompagnés sur ce chemin, nous avons guidé vos pas, nous vous avons souvent pris par la main mais bien souvent vous n’avez pas senti notre présence. Vous n’arrivez même pas à sentir la présence de vos guides.

Il sera de plus en plus important pour vous, êtres humains vivant sur ce monde, de prendre connaissance de vos guides. Vous aurez besoin de leurs directives tout comme vous aurez besoin de la directive de votre propre divinité.

Vos Guides sont aussi bien en vous qu’à l’extérieur de vous. Ils sont énergie, tout du moins lorsqu’ils vous accompagnent sur ce monde. Ailleurs, ils peuvent prendre le corps qui convient à la nouvelle mission qui sera la leur. Cependant les guides qui ont choisi de vous accompagner sur ce monde, dans votre évolution, dans cette incarnation, sont totalement « énergie ». Vos guides travaillent aussi avec votre âme et votre Divin. Ils travaillent de concert et vous ne vous en rendez pas compte.

Petit à petit, cependant, vous prendrez beaucoup plus conscience de tout ce qui se développe en vous, de tout ce qui est en train de naître et d’éclore de vos nouvelles capacités.

Nous vous avions déjà dit que vos capacités télépathiques se développeraient de plus en plus. Cela fait partie de certaines facultés inhérentes aux dimensions supérieures, surtout à la cinquième et à la sixième dimension. (Nous considérons la quatrième dimension comme une dimension de transit).

Nous voulons simplement vous dire encore et encore : « patience et courage, et surtout confiance ». Si vous avez des moments de difficultés émotionnelles, des moments où vous n’arrivez plus à avancer, et même des moments où vous pouvez vous remettre en question, des moments pendant lesquels vous remettez en question le travail spirituel que vous faites, nous aimerions vous dire que tout cela est normal.

Tout le monde, bien sûr, ne vivra pas la transition de la même façon, chacun la vivra en fonction de sa réceptivité et de sa sensibilité, mais chaque être humain qui vit sur ce monde reçoit exactement les mêmes énergies de transition, les mêmes énergies de transformation. Certains les intègrent totalement, ce qui leur crée donc beaucoup de désagréments, d’autres les intègrent un tout petit peu plus difficilement, mais de toutes façons ces énergies prennent place en chacun de vous.

Certains qui n’arrivent pas à comprendre ce qui leur arrive, donc à intégrer des nouveaux concepts de vie, et peuvent avoir de gros problèmes psychologiques ou des gros problèmes de santé, mais ce n’est pas le cas pour tous parce que nous savons que beaucoup sont capables d’aller au-delà de leurs propres préoccupations humaines.

Nous savons que vous êtes capables, beaucoup plus que vous ne le pensez, de rectifier les problèmes qui peuvent vous accabler avec la pensée constructive, la pensée supérieure qui vous anime. Vous mettez cette pensée supérieure et constructive en route sans même vous en rendre compte. En tant qu’êtres humains de troisième dimension, vous fonctionnez avec des automatismes.

En tant qu’être humain fonctionnant également sur des dimensions supérieures, vous ne fonctionnez pas avec les mêmes automatismes mais avec ce qui s’est déjà établi en vous et que vous mettez en pratique sans vous en rendre compte.

En fait, ce que nous voudrions vous expliquer, et c’est assez dur pour les êtres humains actuels, c’est que vous vivez à cheval dans deux dimensions. Vous vivez à cheval entre deux, voire trois fréquences vibratoires importantes, c'est-à-dire les fréquences vibratoires de la troisième, quatrième et cinquième dimension.

Nous vous comprenons, et nous comprenons pourquoi cela est parfois si difficile pour les humains de vivre harmonieusement en cette époque bien particulière mais tellement importante, tellement merveilleuse. Vous vous ne voyez que ce que vous subissez mais vous ne voyez pas ce que vous devenez.

Petit à petit, cependant, la graine qui a été semée en vous va s’épanouir et les portes de votre âme et de votre Divin vont s’ouvrir pour accueillir votre petite humanité.

Bien sûr, nous vous promettons toujours le meilleur ! Nous vous promettons une vie beaucoup plus extraordinaire que celle que vous avez vécue mais il vous faut franchir un passage un peu difficile et vous êtes actuellement dans ce passage un peu difficile. Vous êtes dans un passage vous menant à une nouvelle naissance.

Lorsqu’une âme s’incarne sur ce monde et prend un corps humain au travers d’une maman, il est pour elle beaucoup plus difficile que vous le supposez de s’incarner. D’ailleurs, un enfant pleure lorsqu’il vient sur ce monde, il pleure car il est ébloui par lumière ; pendant neuf mois il a été à l’abri de la lumière ; c’est une des raisons de ses pleurs, mais la vraie raison est souvent qu’il sent les énergies de ce monde et sa fréquence vibratoire le perturbe. Il faut qu’il s’adapte car il vient d’un monde souvent très lumineux, il a passé neuf mois dans un cocon, protégé des vibrations de la troisième dimension de la planète Terre. Lorsqu’il est confronté à cette fréquence vibratoire, c’est un choc pour l’âme qui est dans ce petit corps et elle a besoin d’un moment d’adaptation.

Il en est totalement de même pour vous ! Vous renaissez à vous-même mais vous ne renaissez pas au travers d’un petit corps, vous renaissez au travers d’une transformation totale de ce que vous êtes en tant qu’être humain, une transformation au niveau de votre ADN, une transformation au niveau de vos corps subtils, au niveau de votre corps de matière, une transformation au niveau de votre conscience, une transformation au niveau de tous vos centres de perception.

Vous pouvez donc considérer que c’est beaucoup plus difficile que lorsque vous avez pris naissance sur ce monde. Votre âme avait simplement à s’adapter à la fréquence vibratoire de ce nouveau monde, tandis que maintenant vous devez vous réajuster en permanence ! C’est difficile, d’autant plus que la vie sur ce monde est réellement perturbante parce que vous recevez automatiquement toutes les formes pensées.

La loi de résonance existe et existera de plus en plus, mais elle s’appliquera d’une façon totalement différente dans votre monde futur.

Il y a énormément de monde sur le pont et je vois et sur lequel courent les êtres que je vois. Ils sont tous terriblement pressés d’aller sur l’autre rive ; beaucoup d’entre eux perçoivent déjà la Lumière de l’autre rive, perçoivent les énergies extraordinaires, donc ils se bousculent un petit peu.

« Chacun veut arriver le premier. Ils y en a qui chutent, il y en a même qui souffrent, mais tous sont poussés par cet élan, par cette puissance, ce vouloir profond d’aller réellement sur l’autre rive, parce qu’ils savent que ce qu’il y a de l’autre coté. Ils savent que ce qui les attend est réellement merveilleux par rapport à leur vie actuelle. (Vous êtes tous les êtres qui sont sur ce pont !)

Si nous vous disons cela c’est aussi pour vous dire que chacun de vous est près du but, mais comme nous l’avons dit tout à l’heure, ce sont souvent les derniers mètres qui sont les plus difficiles à parcourir  ».
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

    qu'il ne soit pas coupé
    qu'il n'y ait aucune modification de contenu
    que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
    que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Transmis par Joeliah le 1 - décembre - 2011
Message de sagesse : Avec le travail du deuxième rayon de la sagesse, vous développez réflexion et conscience.
Cette conscience est maintenant votre amie pour reprendre possession de votre état de créateur en tout responsabilité.
La conscience est la grande différence entre les éveillés et ceux qui ont oublié.
La conscience est un état d’éveil et d’amour qui vous permet d’activer ce rayon de sagesse, de compréhension de cette loi de cause à effet.
Et pourtant, cette loi vous a été enseignée depuis longtemps, mais vous avez oublié et vous avez appris à donner la responsabilité aux autres ou au Ciel, à la nature, au hasard.
Tout ceci est une perte de pouvoir : votre pouvoir de sagesse, votre pouvoir de conscience éveillée. Dès que vous reprenez acte, notification, vous êtes pouvoir éveillé et alors vous redevenez les maîtres que vous êtes.
Tout ce qui est fait en conscience est acquis et porte des responsabilités d’autant plus éveillées.
Dès le matin, ayez la conscience de vous rappeler qui vous êtes.
Ne vous réveillez pas machinalement en faisant des gestes quotidiens sans avoir repris la connexion avec votre partie supérieure.
Pendant que vous êtes encore liés au monde de l’invisible, en ondes alpha, accueillez cette partie en vous, cette Présence en vous.
Commencez votre journée par une reconnexion conscience à votre entièreté et analysez, demandez, créez ce que vous voulez vivre dans votre journée, bénissez votre journée, apportez de l’amour dans votre journée.
Beaucoup n’ont pas la conscience d’être : ils sont comme des robots, se lèvent, agissent machinalement sans comprendre que chaque pensée et émotion créent une attirance. Souvent vous agissez comme des robots : vous êtes programmés pour faire la même chose à la même heure tous les jours.
Vous n’avez pas conscience de votre pouvoir de création.
Les habitudes font partie du monde de l’inconscience, elles font répéter les mêmes expériences.
Certes, il peut y avoir des habitudes conscientes et il est bon d’avoir de bonnes habitudes comme de prendre l’habitude, dès votre réveil, de vous reconnecter à votre source de vie, afin de pouvoir regarder les conséquences de ce que vous pouvez avoir cru subir.
Si la veille ou les semaines précédentes, vous avez vécu des moments difficiles, alors profitez-en pour les annuler, profitez-en pour dire en conscience avec intention ferme que cela soit pris en compte : « je ne désire plus vivre cela à partir de maintenant, je veux vivre cela… » et vous énumérez ce que vous voulez avec foi.
Alors nous, maitres des rayons, pouvons agir avec vous en conscience.
De la même manière, tout au long de vos journées, prenez des temps de plus en plus fréquents de reconnexion avec votre nature entière divine.
Faites l’union de l’ego et de l’être, en un, et ainsi vous ne serez plus dans ce mental répétitif, vous serez dans votre Présence, vous aurez plus de force, vous aurez plus de lumière, d’illumination.
Les nouvelles idées vous viendront, des idées de génie.
Tous ceux que vous appelez surdoués ou génies sont tous simplement plus reliés à leur moi supérieur que les autres et ils reçoivent des informations du monde supérieur, des intuitions, des réponses.
Cela ne vient pas par hasard sur une ou sur une autre personne, comme vous pourriez l’imaginer, mais cela est, tout simplement, la conséquence d’un travail de reliance qui a, parfois, déjà été commencé dans d’autres incarnations.
Le quotient intellectuel que vous avez maintenant appris à mesurer est la conséquence d’un développement du moi supérieur plus intense. Ce n’est pas une question de connaissances, mais simplement d’ouverture à la conscience supérieure.
Il est certain que plus vous allez faire descendre de lumière en vous, plus vous allez avoir de compréhensions naturelles, simples, au-delà de ce qu’on veut bien vous faire croire.
Retrouvez maintenant votre certitude intérieure, votre sagesse divine manifestée, en apprenant à être conscients correctement de votre capacité d’être. C’est un acte d’amour pour vous, c’est un acte d’amour pour toute la création.
Le soir, également, avant de vous endormir, ayez une pensée de remerciement pour tout ce que vous avez vécu.
Demandez la protection vibratoire, demandez également à être enseignés durant votre nuit car il vous est donné de nombreuses informations pendant votre sommeil. Là où votre mental ne peut plus interférer, vos blessures n’agissent plus, vos souffrances sont apaisées, vous êtes simplement dans la neutralité de votre réalité cosmique.
C’est le moment où nous pouvons agir avec vous en toute conscience et en tout amour.
Il est donc important de prendre ce temps de sommeil, de prendre ce temps de repos afin que vous puissiez capter de nouvelles connaissances.
Ne dormez pas dans le bruit, ne dormez pas près d’un appareil de télévision, de radio allumé ou même en veille autour de vous car les ondes continuent de perturber tous vos corps pendant la nuit. Soyez neutres.
Nous vous l’avons déjà dit : évitez de dormir sur des livres ou vos documents de travail ou, comme nous le voyons parfois, sur vos factures glissées sous le lit parce qu’il n’y a pas d’autre endroit où ranger.
Beaucoup de personnes se servent de leur lit comme endroit de rangement, ceci doit être proscrit chez ceux qui veulent augmenter leur taux de lumière.
De même, essayez d’enfermer les livres dans des meubles fermés, leur radiance doit être neutralisée.
Ayez des chambres les plus neutre possible en vibrations et mettez y beaucoup, beaucoup d’amour, vous passerez de meilleures nuits, mais surtout vous pourrez être enseignés en toute sagesse et en toute neutralité.
Votre conscience est importante, apprenez à l’éveiller en permanence.
Les maîtres et les guides sont toujours conscients à cent pour cent.
Puissiez-vous accepter cet exemple.
Reçu par Joéliah.
© 2011, Le Jardin de Joeliah. Nétiquette : Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source lejardindejoeliah.com