dimanche 25 septembre 2016

Des signes qui indiquent que vous êtes un « ange terrestre »



Vous connaissez peut-être ces personnes sous le nom de travailleurs de lumière ou d’anges terrestres, ou quelque chose de semblable. 

Vous avez peut-être même l’impression d’être l’une de ces personnes spéciales. Les travailleurs de lumière sont littéralement venus ici pour diffuser et partager leur lumière, autant que possible, et apporter des changements positifs à cette planète.

Ils n’ont aucune patience pour la haine, l’intolérance, la violence ou l’oppression; ces personnes veulent simplement que tout le monde vive en harmonie et que nous surmontions nos problèmes actuels sur Terre.

Les travailleurs de lumière ne se trouvent pas vraiment à leur place dans le monde moderne; souvent, ils ont l’impression d’être des vieilles âmes qui sont revenues ici plus pour rétablir et renouveler la planète.

Ils se rapportent à la façon dont le monde fonctionnait quand nous vivions de la terre, en harmonie les uns avec les autres, les animaux et la nature. Même s’ils savent que nous ne reviendrons probablement jamais à ce mode de vie, les anges terrestres veulent simplement que nous vivions en paix avec notre monde actuel.

Ils veulent l’abondance, le rire, le bonheur et la joie pour tous, et ils font partie des personnes les plus désintéressées que l’on puisse rencontrer.

Les anges terrestres veulent s’harmoniser avec une énergie pure, aimante, et ce faisant, aider les autres à trouver leur Soi le plus élevé dans cette vie. Ils veulent surmonter les problèmes et le chagrin, et vivre en véritable harmonie avec le Divin. Ils ont de bonnes intentions pour eux – mêmes et la planète, mais sont souvent frustrés par l’état actuel des choses.

Si vous avez l’impression d’être un ange terrestre, mais que vous n’en êtes pas sûr, lisez ceci pour apporter plus de clarté dans votre rôle sur cette planète.

Pensée du jour



Publié par LaPresseGalactique.org le 25 Sep, 2016 dans PENSÉES


Tout être physique sur cette planète est votre partenaire dans la co-création, et si vous étiez capables de l’accepter, et d’apprécier la diversité des désirs et des croyances, vous auriez tous une expérience bien plus franche, satisfaisante et enrichissante...
Abraham
Traduction AD

Page d’origine : http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/index.php

samedi 24 septembre 2016

Nous vous invitons à prendre une pause – Daniel Desjardins



Très chers amis humains,

Nous venons à vous avec Amour et nous vous apportons, si vous vous permettez de le recevoir, un espace de paix, un espace de repos pour votre être. 

Nous vous invitons à faire de ce moment de lecture de notre message, une pause dans votre grande aventure qu'est la vie sur Terre; car parfois votre corps et tout votre être ont besoin d'un repos. Vous êtes de vaillants explorateurs, de vaillants découvreurs. 

Vous êtes tous les jours à l'avant-plan de cette marche inexorable vers l'éveil, vers l'ouverture à votre divinité et nous sommes avec vous sur ce chemin, mais nous vous invitons à reconnaître que parfois il est bon aussi de prendre une pause.

Nous vous invitons à ce que tous nos messages soient pour vous repos, encouragement, réconfort, Amour et paix.

C'est dans de tels moments de paix et de repos que tout votre être peut enfin se déposer et intégrer plus facilement et plus rapidement tout ce que vous avez vécu récemment, tout ce que vous avez découvert, tout ce que vous avez expérimenté. 

Tout comme votre corps a besoin de sommeil, votre être a besoin de s'arrêter, prendre une pause, pour mieux repartir. 

Nous vous faisons cette invitation avec la plus grande douceur possible. Nous savons que certains d'entre vous se sentent parfois comme des combattants, et comme si vous aviez quelque chose à prouver, vous ne cessez de vous battre ou de forcer pour pousser pour avancer.

Lire le message complet sur : https://www.alchimieducoeur.com/blog/nous-vous-invitons-a-prendre-une-pause

Quand la physique quantique rejoint la spiritualité



Depuis 2011 des scientifiques anglo-saxons ont commencé à publier assez massivement des résultats d’expérimentations et des modèles théoriques qui réaffirment la validité du concept de rétrocausalité (retrocausation en anglais), initialement proposé par le français Olivier Costa de Beauregard pour interpréter la fameuse expérience EPR d’Alain Aspect (1982). 

Ancien directeur de recherche au CNRS aujourd’hui décédé, Olivier Costa de Beauregard a été « marginalisé » par la « communauté scientifique » parce que son interprétation semblait cautionner la parapsychologie. 

Il est vrai qu’à l’époque les physiciens étaient encore très formatés par une conception du temps qui a volé en éclats aujourd’hui. Dans le cadre d’un temps qui s’écoulait encore et d’un futur non déjà réalisé, le concept de rétrocausalité pouvait en effet paraître impensable… mais aujourd’hui les choses basculent et c’est la causalité à sens unique qui devient elle-même de plus en plus impensable.

C’est envisager qu’une conséquence puisse être la cause d’un évènement présent (certains vous diront futur, mais c’est présent le bon mot a utiliser). Autrement dit, que le présent crée le passé.

C’est un modèle qui heurte la compréhension habituelle de la flèche du temps, et cela nous amène à reconsidérer ce qu’est « le temps ».

Comprenons que la conscience est centrale dans toute analyse, puisque c’est l’observateur qui créé l’expérience et non l’inverse, de la même façon que de la Conscience nait la matière.

Ceci a été prouvé lors de l’expérience de la double fente dans laquelle les scientifiques ont projeté un photon.

À lire sur le site : http://www.espritsciencemetaphysiques.com/retro-causalite-physique-quantique.html

Ne pas s’aimer n’est pas un état naturel



Il n’y a aucune raison que vous ne vous aimiez pas. 

Toutes les pensées provenant d’un lieu de non-amour ont été créées à partir d’idées extérieures à vous. Ce sont les agents extérieurs qui ont fait naître en vous l’idée que vous n’étiez pas un être parfait.

Ne faites que penser au temps où vous étiez un jeune enfant. 

Vous est-il déjà arrivé de vous regarder dans le miroir et de vous dire à quel point vous aviez besoin de maigrir, de vous faire refaire le nez, d’avoir la peau d’une autre couleur ou d’espérer une couleur de cheveux différente? 

Est-ce qu’une seule fois vous vous êtes questionné sur le fait de savoir si les autres allaient vous aimer davantage ou s’ils allaient avoir un regard appréciateur si vous changiez quelque chose en vous? Non, ce n’est jamais arrivé.  

Lorsque vous étiez jeune, vous vous aimiez inconditionnellement. Vous posiez un regard positif sur vous et ce qui vous entoure. 

La notion que les gens fussent inadéquats ou inacceptables dans leur nature ne vous traversait pas l’esprit.